Génie de la nature sauvage. 

Avant de devenir le Grand Pan, le Grand-Tout, le principe même de l'Ordre Universel, ce dieu incarnait surtout, par son aspect bestial et ses amours jamais rassasiés, le caractère indompté de la nature entière et la puissance sexuelle exacerbée.

« J’eusse aimé voir son corps fleurir avec son âme

Et grandir librement dans ses terribles jeux ;

Deviner si son cœur couve une sombre flamme

Aux humides brouillards qui nagent dans ses yeux ;

Parcourir à loisir ses magnifiques formes ; 

Ramper sur le versant de ses genoux énormes,

Et parfois en été, quand les soleils malsains,

Lasse, la font s’étendre à travers la campagne,

Dormir nonchalamment à l’ombre de ses seins,

Comme un hameau paisible au pied d’une montagne. »

rendezvouschezpan